Benson et Al Jarreau

Publié le par Nicomaque

Al Jarreau, c'est le générique inoubliable de la série Clair de lune, avec Bruce Willis dans les années 80

Al Jarreau

AL JARREAU est né en 1940 d’un père pasteur,qui chantait et jouait de la scie musicale;Sa mère s’adonnait au piano.Comme la plupart des jeunes noirs américains, il a fait ses armes à l’église. Remarqué pour ses dons précoces, il a chanté en public pour la première fois à l’âge de quatre ans.

Jonglant avec les modes et les sonorités il s’est imposé dès le milieu des années 70 à travers une variété suave et

sophistiquée.Il rencontre le saxophoniste David Sanborn à l’université,et chante à ses côtés lors des fêtes publiques ou privées.

 

Al Jarreau est un spécialiste du scat. Le scat est une technique vocale d’improvisation propre au jazz qui consiste à substituer aux paroles des onomatopées. Louis Amstrong est l'inventeur de cette technique vocale.  Ella Fitzgerald a porté cette forme d'improvisation à des sommets que Louis Armstrong n'a pas atteints lui-même.

 

Le dessin animé Les Aristochats comporte une ou deux scènes où les chats copains de O'Malley, dont le chef de bande s'appelle justement "Scat Cat", se déchaînent en scat — le jeu de mots entre cat (signifiant chat en anglais) et scat étant utilisé dans l'air « Everybody wants to be a [s]cat ».



George Benson, c'est Give me the night, un tube qui n'a pas vieilli, mais c'est aussi un grand guitariste de jazz.

George Benson, guitariste et chanteur, a porté de nombreuses casquettes. Position à la fois inconfortable et méritoire. Les puristes du jazz l'ont condamné lorsqu'il a chanté ce tube planétaire qu'est Give Me the Night. Les fans de pop ont boudé ses albums instrumentaux comme Breezin'. A la fois légende de la guitare hard bop et superstar du smooth jazz, l'imprévisible Benson, 64 ans, a collaboré avec des artistes aussi différents que Herbie Hancock, Earl Klugh et Stevie Wonder. Pourtant, son grand amour reste la guitare.

George Benson - Give Me The Night

George Benson Earl Klugh [1985] Live


Pour la première fois Al Jarreau et George Benson sont réunis sur un album : Givin' it up


Des reprises de morceaux légendaires tels que Mornin' ou Breezin'

Plusieurs invités de marque sont présents: Paul McCartney (chantant du gospel), Jill Scott (interprétant avec Benson un classique de Billie Holiday), le bassiste Marcus Miller (reprenant son Tutu, composé pour Miles Davis), Herbie Hancock ou Patti Austin, qui chante, avec Jarreau, un magnifique Let It Rain.

Publié dans Soul-Jazz

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article