Jazz funk

Publié le par Nicomaque

A sept ans, il apprend le piano dans son église baptiste... Et c'est après de brillantes études musicales à San Francisco, que George, âgé de seize ans, obtient des prix divers, non plus seulement en piano, mais également en trombone et en contrebasse.
A la fin de ses études, il monte un groupe avec un copain de collège... Et comme ce pote se nomme Al Jarreau, le groupe est assez vite repéré et engagé dans plusieurs boîtes, où il jouera avec Sonny Rollins ou Dexter Gordon...
En 1976, il débute chez CBS une carrière solo... Très influencé par la musique brésilienne, il enregistre en 79 "Brazilian Love affair", puis se tourne vers la production : premier gros coup, il produit le premier album de Dee Dee Bridgewater, mais aussi Dianne Reeves, The Pointer Sisters, Anita Baker.
Années 80, c'est la période funky :

George Duke au piano (Japon 1983)




George Duke avec son synthé en bandoulière nous fait son show : Reach out 

Publié dans George Duke

Commenter cet article